Dans l’ordre « normal » vous avez suivi un cursus scolaire allant de la maternelle, passant par la primaire, le collège, le lycée, puis vous arrivez maintenant à l’université. Cette grande nouveauté que vous ne connaissez absolument pas et dont vous devenez les cadets. Un grand changement pour vous qui étiez les ainés au lycée.

C’est le parcours normal, rien d’inquiétant jusque là. Mais cela peut se comprendre que vous ne soyez pas confiant. C’est un changement total de système, de façon d’apprendre, de façon de s’organiser. Les cours ne sont plus donnés de la même manière, et les professeurs ne vous considèrent plus de la même manière.

En d’autres mots, vous êtes grands, vous êtes adultes et responsables. C’est à vous qu’appartient la responsabilité d’apprendre et de travailler. Personne ne sera derrière vous pour vous motiver ou vous pousser à travailler pour avoir de bons résultats. Vous travaillez pour vous et non pour les autres, seul vous êtes responsable de votre réussite.

Qu’est ce que l’université ?

Pour bien commencer, définissons le mot université :

Ensemble d’établissements scolaires relevant de l’enseignement supérieur regroupé dans une circonscription administrative.

Dictionnaire Larousse

En d’autres termes, cela veut dire que tous les établissements scolaires d’un niveau supérieur à celui du lycée, font partie de l’université. Donc cela peut être les établissements publics ou privés proposant une licence. Même ceux proposant un master ou un doctorat en font partie puisque ce niveau est bien supérieur à celui du lycée.

N’oublions pas les BTS , les DUT, qui ouvrent la voie à des licences professionnelles. D’autres voies plus particulières font partie de cet enseignement, comme les DCG, le CPGE, le diplôme des écoles, les beaux arts, les grandes écoles. Tous ces parcours différents vous apportent un niveau et des diplômes supérieurs à celui du bac.

C’est une nouvelle organisation, dont vous devez choisir votre voie pour entrer. Mais avant cela bien sûr, il faut que vous ayez obtenu le baccalauréat. Si vous lisez cet article, je pense que c’est parce que vous allez l’obtenir ou que vous l’avez obtenu et que l’entrée à l’université vous fait peur. Ce qui est très compréhensible car c’est tout nouveau pour vous.

Vous avez dû entendre beaucoup de choses sur l’université. Que ce soit en bien ou en mal, ce ne sont que des points de vue. Ils ne vous représentent en aucun cas, car tout dépend de la filière dans laquelle vous vous dirigez. Tout dépend de votre niveau, de votre motivation, de votre tendance à accepter la charge de travail et à vous adapter.

Une personne peut vous dire qu’une filière est facile, mais pour vous elle sera difficile, ou inversement. L’un n’empêche pas l’autre, seules certaines filière très connues ont leur réputation depuis un moment, comme la filière médecine. Vous savez déjà quoi en penser alors que nous n’avons fait aucun commentaire sur cette filière.

on voit un livre ouvert, avec des bulles qui gravite au dessus en arc de cercle. Dans chaque bulle se trouve une matière, la chimie, l'écriture, les sciences, le dessin, la géographie, l'histoire. Tout ce qui se trouve à l'université
L’université, un nouveau monde
École vecteur créé par freepik – fr.freepik.com

Un nouveau monde

L’université est quelque chose de complètement nouveau pour vous. Son organisation n’a rien à voir avec ce que vous avez connu. Dans ce milieu vous êtes autonome et majeur. C’est la principale différence avec le système scolaire basique (maternelle, collège et lycée) où ce sont vos parents qui sont vos référents.

Ici vous êtes votre référent, ça parait logique mais il va falloir que vous assimiliez. Les papiers sont en votre nom, c’est à vous de signer, ce sont vos responsabilités. S’il vous arrive quelque chose, vous êtes le responsable, si vous faites quelque chose, vous êtes le responsable. L’administration de l’enseignement supérieur ne veut plus avoir à faire à vos parents.

Vous êtes « libre » de ne pas aller en cours. C’est une chose que je vous déconseille totalement. Car vous êtes responsable du fait que vous n’alliez pas en cours. Si vous n’êtes pas motivé ou que vous vous pensez libre, soit, mais personne ne validera votre semestre à votre place. Vous êtes le seul acteur et responsable de vos résultats.

Personne ne viendra vous faire la morale parce que vous avez loupé un cours, mais vos notes en paieront les conséquences. Les professeurs ne sont plus derrière vous pendant les cours. Si vous voulez flâner sur Facebook durant un cours, vous pouvez, certains professeurs le tolèrent, cependant même résultat, c’est très déconseillé, vos notes vont subir les conséquences.

Les professeurs vous donnent du travail en TD, à faire pour le prochain cours. Ce travail est obligatoire, vous devez l’avoir fait pour la prochaine fois. Par contre pour apprendre votre leçon, ils ne vérifieront jamais, vous êtes grand pour apprendre et suivre les cours. Si vous ne le faites pas, c’est votre problème, vous ne validerez pas votre année.

Comment prendre confiance à l’université ?

J’espère que les deux catégories précédentes ne vous ont pas fait trop peur. Car le but n’est pas de vous dégouter, mais au contraire de bien vous faire comprendre ce que représente l’université. Ce n’est pas un monde de bisounours, où l’on peut faire ce que l’on veut. C’est un monde qui attend de vous de la rigueur et de la discipline pour atteindre la réussite.

Lorsque vous arrivez, vous avez certainement peur. Vous êtes perdu, stressé et perturbé car tout est nouveau. Votre entourage change car vos amis de lycée ont pris des voies différentes. En soi ce n’est pas grave, vous allez vous faire de nouveaux amis, car l’organisation et des activités sont mises en place pour vous faire de nouvelles relations.

Une des premières choses qui va vous être présentée, c’est le bureau des étudiants de votre formation. Étant perdu, vous allez vous raccrocher à cela, car c’est la fête, c’est détente. Mais un conseil, rappelez vous que vous êtes en études supérieures pour réussir votre diplôme et non pour être en vacances.

Puisque votre entourage change et qu’il faut vous recréer un groupe d’amis. Tournez-vous dès le début vers les personnes studieuses, qui montrent de la motivation et qui veulent réussir. Cette positivité va vous aider à être motivé et à réussir votre diplôme. Évitez toutes les fréquentations qui veulent flâner dès leur arrivée.

Si vous ne comprenez pas quelque chose, ne le remettez pas au lendemain. Il arrive parfois que ce soit quelque chose d’important, renseignez vous auprès de vos parents. S’ils ne savent pas ou même s’ils savent, demandez à une personne qui est dans votre filière mais à des années au dessus de vous. Comme un Licence 2 ou 3, car ils sont déjà passés par là et pourront vous expliquer correctement.

Pour conclure

L’université est une organisation regroupant tous les établissements de l’enseignement supérieur. C’est à dire tous les établissements ayant un niveau supérieur au baccalauréat qu’il soit public ou privé. Après, toutes les formations s’offrent à vous, à partir du moment où votre filière actuelle vous le permet. Car on ne peut pas faire n’importe quoi.

L’entrée dans la cour des grands est un nouveau monde pour vous. Tout est nouveau, rien ne ressemble à ce que vous avez pu connaitre au lycée. Maintenant vous êtes le plus petit et vous avez tout à apprendre. Étant majeur, vous êtes votre propre responsable. Que ce soit pour tout le côté administratif ou pour votre apprentissage.

Pour prendre confiance, vous pouvez suivre quelques conseils. L’organisation est faite pour que vous fassiez connaissance avec les autres de votre groupe. Dès le début, entourez vous des personnes qui sont motivées et veulent réussir. Oubliez toutes les personnes qui sont là pour ne rien faire. Et ne procrastinez pas, oubliez cette mauvaise manie.

Recevez votre E-book gratuit
Entrez votre email ci-dessous pour recevoir "51 moyens de prendre confiance en soi"
Nous respectons votre vie privée et nous nous engageons à ne jamais vous spammer